frendeitptrues
button facebook 1

instagram



Quelques conseils aux futurs acquéreurs, avant l'achat d'un chiot.

- Contactez l’éleveur par téléphone

- Allez voir l’élevage, ne vous contentez pas du site internet, des photos reçues et du beau discours qu’il vous a fait.

- Évitez au maximum de réserver sans voir le chiot.

- Ce n’est pas une couleur ou un poids que vous achetez, mais un petit être vivant !

- Lors de votre visite à l’élevage, vous devez voir tous les chiens de l’élevage, et pas uniquement la mère et le chiot.

- Ne jamais payer la totalité du chiot avant de venir le chercher, si c’est l’éleveur qui vous le demande.

- Si l’on vous propose un chiot dit « miniature »,« tea cup »et qu’il n’a que 8, 10 ou 12 semaines, voir moins, dites-vous que votre chiot peut très bien finir à 3 Kg, car avec le chihuahua, tout est possible.
Le standard étant entre 1kg et 3 kg, cet argument n’est qu’un « attrape-nigaud » !

Si l’on vous propose un chiot soi-disant « miniature » demandez un certificat vétérinaire attestant qu’une échographie de la tête a été faite et qu’il n’y aucun soupçon d’hydrocéphalie.
Rien ne vaut un écrit et ça ne gâche pas l’amitié !

- Demandez l’ADN et la filiation, afin de ne pas acheter un chiot qui vient de « je ne sais où ».
Demandez que ce soit précisé sur le contrat de réservation, ne vous contentez pas de belles paroles.

Si l’on vous refuse et avançant comme arguments :
- Si vous n’avez pas confiance, allez voir ailleurs
- Oh là là, c’est très cher, vous allez devoir payer 100 ou 200 € de plus alors que le prix est de 28 à 41 €, suivant les laboratoires, partez en courant !
Un éleveur qui n’a rien à se reprocher vous le proposera.

Sur votre contrat de réservation, il doit y avoir les noms des parents, avec les numéros de pedigree (23569/2153). S'il n'y a que la première partie, cela veut dire que le chien n'est pas confirmé.
Bien sûr, la date de naissance du chiot et dans le cas où il est déjà pucé, son numéro de puce.
Les coordonnées du vendeur puis les vôtres.


De nombreux éleveurs, proposent leurs chiots, entre 3 000 et 5 000 €. Même si les prix sont libres,
c'est abusé !
Leurs arguments : couleurs rares, très petits…
Ils entendent par couleurs rares : le fameux chocolat dilué, le bleu, le lavande et j'en passe !
Bien sûr, aucun test de santé n'est réalisé sur les reproducteurs, ni ADN et de filiation.
Fuyez, à ce prix-là, on doit vous proposer un chien de 10/12 mois, pour lequel nous sommes sûrs de l'évolution, avec ADN et filiation. Pour les mâles, un spermogramme et bien sûr tests de santé, c'est le minimum !

Ne vous laissez pas piéger, leurs chiots n'ont rien de rares, si ce n'est le prix !

C'est VOUS, acquéreurs, qui éliminerez les "brebis galeuses" de notre profession, par un comportement raisonné.

L'actualité Dacca

  • 1